-->

Nid d’hirondelle

L'avis de l'auteur Lonely Planet

château

Comme nombre de stars de cinéma, le Nid d’hirondelle est plus petit en réalité que sur les photos. Sujet favori des cartes postales de Crimée, ce château miniature est juste assez grand pour abriter un restaurant italien, cher et décevant.

Sa position précaire, sur une falaise escarpée du cap Aï-Todor, à 10 km à l’ouest de Yalta, constitue son principal attrait. En parcourant le chemin qui en fait le tour, on se rend même compte que le château dépasse du bord de la falaise. De style médiéval, il fut cependant bâti en 1912 pour le baron Steingel, un magnat allemand du pétrole, qui l’offrit à sa maîtresse.

Arriver par la mer offre l’approche la plus spectaculaire. Le ferry (adulte/enfant 20/10 uah, jusqu’à 20/j en haute saison, 4/j en octobre) part du quai de Yalta et rejoint la plage et la jetée au-dessous du Nid d’hirondelle.

Les bus n°26, 27 et 32 s’arrêtent devant une rangée de restaurants, de boutiques et de palmiers en plastique multicolores au-dessus du château. Les escaliers qui mènent au château sont à la gauche de cet alignement.

Ластчкино Гнездо ; 15 uah ; 9h-21h