Grèce

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Grèce
  4. Péloponnèse
  5. Musée des Martyrs de Kalavryta

Musée des Martyrs de Kalavryta

L'avis de l'auteur Lonely Planet

histoire

Le seul musée du pays consacré aux massacres nazis rend un vibrant hommage aux habitants de Kalavryta éliminés le 13 décembre 1943. Dans un récit sobre mais très évocateur, il restitue la lutte entre l’armée allemande et les résistants de la région, ainsi que les événements précédant le massacre.

Occupant la vieille école aujourd’hui reconstruite, à laquelle les nazis mirent le feu, alors que des femmes, des enfants et des personnes âgées s’y trouvaient, le musée relate l’histoire de la ville aux XIXe et XXe siècles, l’avènement du chemin de fer à crémaillère et les souffrances endurées par la région au cours de la Seconde Guerre mondiale à travers des photographies évocatrices et des effets personnels.

Le mouvement de résistance grecque ELAS fut très actif dans la région. Le 17 octobre 1943, les partisans capturèrent un bataillon allemand. Les négociations piétinant, les Allemands lancèrent l’“opération Kalavryta” pour mater la résistance, les partisans ayant tué les prisonniers allemands. Le 13 décembre, tous les habitants masculins de plus de 13 ans, 468 personnes en tout, furent conduits sur la colline de Kapi et fusillés. Femmes et enfants, qui réussirent à s’échapper de l’école en feu, eurent l’horrible tâche d’enterrer les morts, comme le rappellent les statues situées derrière l’école.

Ne manquez pas les vidéos projetées en continu tout au long de l’exposition. Elles restituent les témoignages des survivants du village, parfois enfants à l’époque du drame. Les murs tapissés des photographies de villageois morts et de leurs noms forment un mémorial particulièrement bouleversant.

26920 23646 ; www.dmko.gr ; 1-5 Syngrou ; 3 € ; 9h-16h mar-dim

Paramètres des cookies