Musée archéologique

L'avis de l'auteur Lonely Planet

antiquité

Ce superbe musée – à visiter de préférence avant le site afin de mettre les diverses constructions en perspective – couvre toute l’histoire du sanctuaire olympique, de la préhistoire jusqu’à la période romaine. Y sont présentées nombre des trouvailles faites sur le site : céramiques de première qualité, offrandes votives à Zeus et Héra, chaudrons sacrificiels, statues du temple d’Héra. La salle principale présente de manière spectaculaire la pièce maîtresse du musée : la reconstitution des frontons et des métopes du temple de Zeus.

Parmi les autres joyaux du musée, citons un minuscule casque (une offrande votive), une plaque en bronze pour protéger le bras décoré du visage de la Gorgone Méduse, un minuscule bronze représentant Silène (tuteur de Dionysos, dieu du vin) doté d’organes génitaux aux dimensions avantageuses et un Hermès en marbre de Paros (IVe siècle av. J.-C.) de Praxitèle, chef-d’œuvre de la sculpture classique, provenant du temple d’Héra.

Les frontons et les métopes du sanctuaire de Zeus méritent une attention spéciale. Le fronton est dépeint la course de chars qui opposa Pélops à Œnomaos, tandis que le fronton ouest illustre le combat entre les Centaures et les Lapithes lors du mariage de Pirithoos (les Centaures ivres avaient essayé d’enlever des femmes). Les métopes représentent les douze travaux d’Héraclès.

tarif plein/réduit 6/3 € ; 8h-20h

Paramètres des cookies