Parc olympique

L'avis de l'auteur Lonely Planet

site olympique

Le secteur au nord de la ville, où les soldats défilaient autrefois et où le premier zeppelin atterrit en 1909, trouva une nouvelle fonction dans les années 1960 en devenant l’Olympiapark. Construit pour les Jeux olympiques d’été de 1972, il donne le sentiment d’un ­espace assez petit et on peut avoir du mal à imaginer qu’il ait pu accueillir une manifestation d’une telle ampleur.

Le parc attire des visiteurs tout au long de l’année, avec des concerts, des festivals et des rencontres sportives. Le complexe nautique et la patinoire sont ouverts au public.

Il peut être judicieux de commencer par l’Info-Pavilion, où vous trouverez renseignements, plans, billets pour les visites et maquette du site. Des audioguides sont également proposés.

Les deux sites les plus connus et les plus spectaculaires sont la tour olympique (Olympiaturm) de 290 m de haut et le stade olympique. Les Allemands affectionnent particulièrement ce dernier, car c’est sur sa pelouse bénie qu’en 1974, l’équipe nationale de football – avec à sa tête le Kaiser Franz Beckenbauer – remporta sa deuxième Coupe du monde.

Par temps dégagé, depuis le sommet de la tour olympique, vous pourrez littéralement avoir Munich à vos pieds, avec en toile de fond une vue sur les Alpes à couper le souffle.

Un monument a été érigé en 2017 à la mémoire des athlètes israéliens et policiers ouest-allemands qui périrent lors de la prise d’otages des Jeux olympiques de Munich, en 1972. Sa visite vous renseignera sur cet épisode tragique .

Olympiapark ; www.olympiapark.de ; visites du stade 11h, 13h et 16h avr-oct ; Olympiazentrum.Olympiaturm ; 9h-minuit) (Olympiastadion ; 9h-20h mi-mai à mi-sept, horaires réduits le reste de l’année

Paramètres des cookies