Munich

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Allemagne
  4. Munich
  5. Munich
  6. Panthéon des feld-maréchaux

Panthéon des feld-maréchaux

L'avis de l'auteur Lonely Planet

édifice historique

Délimitant le côté sud de l’Odeonsplatz, ce bâtiment réalisé par ­Friedrich von Gärnter s’inspire de la Loggia dei Lanzi de Florence et rend hommage à l’armée bavaroise. Ne manquez pas les statues du comte de Tilly, qui s’opposa aux Suédois lors de la guerre de Trente Ans, et de Carl Phillip von Wrede, un allié de Napoléon devenu son ennemi.

C’est ici, le 9 novembre 1923, que la police mit fin au putsch de la Brasserie, tentative d’Hitler visant à faire tomber la république de Weimar (nom donné au gouvernement allemand après la Première Guerre mondiale). Les violents affrontements firent 20 morts, dont 16 nazis. Du côté est de la place, une plaque au sol évoque les policiers qui périrent ce jour-là.

Hitler fut par la suite jugé et condamné à cinq ans d’incarcération mais il ne passa que neuf mois en prison, à Landsberg am Lech, où il écrivit Mein Kampf, son sinistre manifeste.

Feldherrnhalle ; Residenz­strasse 1 ; Odeonsplatz

Paramètres des cookies