Munich

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Allemagne
  4. Munich
  5. Munich
  6. Musée de la Résidence

Musée de la Résidence

L'avis de l'auteur Lonely Planet

palais

La Résidence, où vécurent les tout-puissants Wittelsbach jusqu’à la Première Guerre mondiale, est le site le plus célèbre de Munich. Des trésors extraordinaires, ainsi que les attributs, conservés au fil des siècles, relatifs au statut de la dynastie, sont exposés dans le musée de la Résidence, lequel occupe peu ou prou la moitié du palais. Prévoyez au moins 2 heures pour tout voir.

La visite se fait à l’aide d’audioguides (gratuits) au récit assez longuet, et le bâtiment n’est plus divisé en deux sections (l’une ouverte le matin et l’autre l’après-midi) comme auparavant, ce qui implique une grande surface à couvrir en une seule fois. Accélérez jusqu’au moment où l’on vous donne le choix entre une visite courte et une visite longue ; optez alors pour cette dernière, qui vous fera découvrir les intérieurs les plus spectaculaires. Quelque 90 pièces sont en permanence ouvertes au public, mais, du fait des rénovations en cours, attendez-vous à ce que certaines salles phares soient fermées.

Lors de votre visite de la Résidence, gardez à l’esprit que seuls 50 m2 du toit du bâtiment résistèrent à la Seconde Guerre mondiale. La majeure partie de ce que vous voyez aujourd’hui est le fruit d’une reconstruction d’après-guerre.

Les visites partent de la cour de la grotte (Grottenhof), où trône la superbe fontaine de Persée (Perseusbrunnen), où le héros grec brandit la tête de Méduse. À côté, le célèbre Antiquarium, orné de voûtes en berceau et tapissé de fresques, fut construit pour abriter l’immense collection d’antiquités des Wittelsbach. Il est considéré par beaucoup comme le plus bel intérieur Renaissance au nord des Alpes.

Plus loin, l’église de la cour (Hofkirche) néobyzantine fut édifiée pour Louis Ier deBavière en 1826 ; seuls les murs de brique rouge ont survécu à la Seconde Guerre mondiale. Depuis 2003, c’est une agréable salle de concerts.

À l’étage se trouvent les salles des électeurs (Kurfürstenzimmer), qui compren­nent de remarquables portraits italiens et un passage bordé de paysages de l’Italie peints par l’artiste romantique local, Carl Rottmann. À l’étage également, les incontournables salles d’apparat (Reiche Zimmer) de François de Cuvilliés sont un ensemble de six somptueuses pièces au style rococo exubérant réalisées par les meilleurs stucateurs et peintres de fresques de l’époque. La galerie des Ancêtres (Ahnengallerie) offre aussi un concentré de rococo et l’on peut y voir 121 portraits de dirigeants bavarois présentés par ordre chronologique.

La chapelle de la cour (Hofkapelle), réservée au dirigeant et à sa famille, est vite éclipsée par la magnifique chapelle d’apparat (Reichekapelle) avec son plafond bleu et or, ses incrustations de marbre et son orgue du XVIe siècle. Les salles de pierre (Steinzimmer), anciens appartements de l’empereur, sont considérées comme les plus beaux intérieurs rococo d’Allemagne du Sud, avec leur débauche de marbre coloré aux formes travaillées.

Residenzmuseum ; 089-290 671 ; www.residenz-muenchen.de ; Residenz­strasse 1 ; 9h-18h avr à mi-oct, 10h-17h mi-oct à mars, dernière entrée 1h avant la fermeture ; Odeonsplatz

Paramètres des cookies