Église Saint-Michel

L'avis de l'auteur Lonely Planet

art de la renaissance

Au beau milieu de la frénésie commerçante de la Kaufingerstrasse se dresse cette église digne et silencieuse, lieu de pèlerinage ultime pour les admirateurs de Louis II de Bavière. En effet, c’est dans sa crypte froide et humide que repose le roi tourmenté, dont la modeste tombe croule généralement sous les fleurs.

Achevée en 1597, Saint-Michel était alors la plus grande église Renaissance au nord des Alpes. Elle arbore une impressionnante voûte en berceau. L’imposante statue en bronze entre les deux entrées représente l’archange achevant une créature ressemblant à un dragon, symbole classique du catholicisme triomphant sur le protestantisme durant la période de la Contre-Réforme. Ayant fait l’objet d’une restauration complète, elle est plus impressionnante que jamais.

Michaelskirche ; www.st-michael-muenchen.de ; Kaufinger­strasse 52 ; crypte 9h30-16h30 lun-ven, 9h30-14h30 sam-dim ; Karlsplatz, Karlsplatz, Karlsplatz

Paramètres des cookies