Palau de l’Almudaina

L'avis de l'auteur Lonely Planet

palais

Ancienne forteresse musulmane, cet édifice impressionnant, face à la cathédrale, fut transformé à la fin du XIIIe siècle en résidence destinée aux rois de Majorque. Le roi d’Espagne réside aujourd’hui encore dans ce palais, symboliquement du moins. En dehors de cérémonies officielles, la famille royale l’occupe rarement, préférant passer l’été dans le Palau Marivent (à Cala Major). Lorsque la famille royale n’est pas là, on peut se promener dans une série de salles aux murs en pierre, somptueusement décorées.

Les Romains avaient, dit-on, construit un castrum (fort) ici, peut-être à l’emplacement d’un site préhistorique. Les wālis (gouverneurs) de la Majorque musulmane le remanièrent et l’agrandirent pour construire leur alcázar, que Jacques Ier et ses successeurs modifièrent à leur tour tant et si bien qu’il ne reste pas grand-chose de sa version arabe.

À la première salle étroite ornée d’un plafond noir et blanc symbolisant les extrêmes : le jour et la nuit, l’ombre et la lumière, succèdent trois salles majestueuses, décorées de mobilier d’époque et de tapisseries, entre autres curiosités. Les arches gothiques murées au milieu témoignent de l’ancienne structure : une seule et même salle immense, deux fois plus haute, qui avait été ajoutée au fort arabe d’origine pour accueillir banquets et cérémonies. On l’appelait Saló del Tinell (du mot italien tinello, signifiant l’“endroit où l’on mange”). Les six salles nues qui suivent, ainsi que la terrasse, faisaient partie de la citadelle arabe d’origine.

Dans la grande cour, le Patio de Armas, avait lieu l’inspection des troupes qui défilaient ensuite avant de sortir dans la ville. La fontaine au lion, au centre, est l’un des rares vestiges maures du palais. En haut du grand escalier royal se trouvent les appartements royaux, une succession de pièces luxueusement meublées (remarquez les superbes plafonds à caissons artesonado) dont le magnifique Saló Gòtic n’est que la partie supérieure de l’ancien Saló del Tinell dont on reconnaît le sommet des arches gothiques. À côté des appartements s’ouvre la Capella de Sant’Anna, une chapelle royale gothique, dont l’entrée offre un rare exemple majorquin de la fin du roman en marbre rose et blanc.

Après la mort de Jacques III en 1349, plus aucun roi ne fit de ce palais sa résidence permanente.

À l’ombre des murs de l’Almudaina, le long de l’Avinguda d’Antoni Maura, s’étend S’Hort del Rei (le jardin du Roi).

www.patrimonionacional.es ; Carrer del Palau Reial ; 10h-20h avr-sept, 10h-18h oct-mars

Paramètres des cookies