Autres vestiges romains

L'avis de l'auteur Lonely Planet

romanité

Bassin circulaire de distribution des eaux venant d’Uzès par l’aqueduc romain et le pont du Gard, le Castellum est un témoignage archéologique unique sur l’habileté des Romains en matière d’adduction d’eau et de travaux publics, même si le site n’a en soi rien de spectaculaire.

Au nord du boulevard Amiral-Courbet, la porte d’Auguste, ou porte d’Arles, faisait autrefois partie de l’enceinte entourant la ville et donne une idée de l’urbanisme nîmois au Ier siècle : c’est là que passait la via Domitia, qui reliait Rome à l’Espagne. On peut admirer aujourd’hui quatre de ses arcades, sous lesquelles circulaient piétons et voitures à cheval.

Au sud de l’Écusson, en dehors du centre historique, se dresse la porte de France, ou porte d’Espagne, autre vestige de la muraille antique qui ne compte qu’une seule arcade.

rue de la Lampèze, au nord de la ville

Paramètres des cookies