Arènes

L'avis de l'auteur Lonely Planet

amphithéâtre romain

Construit au Ier siècle, l’amphithéâtre romain est encore au cœur de la vie nîmoise. Autrefois lieu des combats de gladiateurs et des jeux du cirque, cette ellipse de pierre de 133 m de longueur et de 101 m de largeur, dont la façade compte deux rangées de 60 arcades, pouvait accueillir jusqu’à 24 000 personnes. L’intérieur est un labyrinthe d’escaliers et de galeries, permettant l’accès et l’évacuation des spectateurs en un temps record. Esclaves, marchands et magistrats prenaient place dans les gradins en fonction de leur classe sociale. C’est en 1809 que commencèrent les premiers grands travaux de déblaiement et en 1813 que se tint le premier spectacle taurin dans les arènes. Aujourd’hui, elles vibrent chaque été au gré des corridas et, en saison, au son des concerts en plein air. Indispensable pour appréhender ce dédale de pierre massive, la visite audioguidée (ou guidée) retrace l’histoire du monument, celle des jeux du cirque et celle des corridas.

Au sud, place des Arènes, se tient la statue de Nimeño II, alias Christian Montcouquiol (1954-1991), né à Nîmes, et tenu pour l’un des premiers toreros français de renommée internationale. Gravement blessé lors d’une corrida le 10 septembre 1989 et ne pouvant plus combattre, il se suicida en 1991.

04 66 21 82 56 ; www.arenes-nimes.com ; pl. des Arènes ; tlj juil-août 9h-20h, juin 9h-19h, avr- mai et sept 9h-18h30, mars et oct 9h-18h, nov-fév 9h30-17h ; visite guidée 45 min tlj juil-août à 11h, 12h30, 14h30, 16h et 17h30, en cas de concert à 10h30, 11h30, 13h et 14h

Paramètres des cookies