Abbatiale Saint-Gilles

L'avis de l'auteur Lonely Planet

art roman

Édifiée durant le dernier tiers du XIIe siècle et achevée au XIIIe siècle, l’abbatiale de Saint-Gilles fut conçue selon le plan classique des églises de pèlerinage, avec une nef divisée en trois vaisseaux et un vaste déambulatoire pour faciliter la circulation des pèlerins. L’édifice d’origine a été gravement endommagé lors des guerres de Religion. On vient surtout y admirer sa superbe façade sculptée. Prosper Mérimée la comparait à “un bijou que l’on doit examiner à la loupe”. Prenez donc le temps de vous arrêter sur ce véritable livre de pierres, conçu à une époque où la plupart des pèlerins étaient illettrés : sur trois portails sont soigneusement représentés des scènes de l’Ancien et du Nouveau Testament, la vie du Christ, des figures de saints et un étonnant bestiaire. Le chantier gigantesque mobilisa plusieurs ateliers de sculpteurs pendant une vingtaine d’années. De la partie haute de l’abbatiale demeurent la nefreconstruite au XVIe siècle, et l’escalier à vis, curiosité architecturale que l’on doit aux compagnons tailleurs de pierre. De sa partie basse, elle a conservé sa monumentale crypte, d’époque romane, où repose la sépulture de saint Gilles, objet d’une dévotion extraordinaire au Moyen Âge. Attention, en raison du plan de restauration, des perturbations sur les horaires d’ouverture sont à prévoir.

04 66 87 40 42 ; avr-oct crypte et ancien chœur lun-sam 9h30-12h30 et 14h-18h, dim 14h-18h, nov-mars lun-sam 9h30-12h30 et 14h-17h30). , (voir horaires ancien chœur

Paramètres des cookies