Château de la Baume

L'avis de l'auteur Lonely Planet

renaissance

Avec ses épais murs de granit et ses toits en écaille de schiste, le château de la Baume, quadrilatère isolé à 1 200 m d’altitude, présente l’allure austère d’un vieux manoir anglais. Mais son intérieur fastueux est plus en accord avec son surnom de “Versailles du Gévaudan”. Construite en 1630 par les comtes de Peyre, cette imposante maison forte n’avait pas à l’origine le statut de château d’agrément. Cette vocation s’affirma au début du XVIIIe siècle par des travaux d’agrandissement et de décoration confiés à des artistes venus de Paris et de Montpellier, qui s’inspirèrent des fastes de la demeure du Roi-Soleil. Dans les salles, le style rustique du XVIIe siècle contraste avec l’exubérance du XVIIIe : la taille des pierres est plus fine, les parquets et les tapisseries sont splendides et la richesse du mobilier (lits à courtines, bahuts) impressionne. L’Aubrac n’est pas coutumier de tant de raffinement ! Ses propriétaires, héritiers du mémorialiste de Napoléon Ier, en ont fait l’un des sanctuaires du culte impérial. Il est possible de séjourner dans la Ferme Haute, attenante au château. Le lieu est situé à 5 km de la sortie n°37 de l’autoroute A75. Prendre ensuite la D73 en direction de Prinsuéjols. À 17 km de Marvejols.

04 66 32 51 59 ; www.chateaudelabaume.org ; Prinsuéjols ; juil-août tlj 10h-12h et 14h-18h, sur rdv mer-lun hors saison

Paramètres des cookies