Cathédrale Saint-Privat

L'avis de l'auteur Lonely Planet

art gothique

La statue du pape Urbain V trône devant la cathédrale Saint-Privat, pour rappeler que c’est à son enfant du pays que Mende doit cet édifice de toute beauté. Originaire de Lozère, Guillaume de Grimoard fut couronné pape en Avignon en 1362. Refusant tout faste, il conserva sa bure bénédictine comme vêtement d’apparat et entreprit de remettre un peu d’ordre dans l’Église, où sévissaient le luxe et la débauche. Il s’empressa aussi d’affecter une partie des revenus de l’évêché de Mende, placé directement sous sa juridiction, à la construction d’une cathédrale. Le chantier débuta en 1369 mais ne s’acheva qu’en 1467. Il fut complété par la construction de deux clochers de tailles inégales au début du XVIe siècle. La plus haute tour (84 m) abritait la Non-Pareille, alors la plus grande cloche de la chrétienté (il ne reste aujourd’hui que le battant exposé à l’intérieur de l’église). La prise de Mende par les huguenots entraîna la démolition de la quasi-totalité de la nef. Reconstruit sobrement entre 1599 et 1605, consacré en 1620, l’édifice a connu d’autres ajouts au XIXe siècle. À l’intérieur, sur les flancs de la cathédrale, huit tapisseries d’Aubusson livrées en 1708 retracent la vie de la Vierge Marie.

Paramètres des cookies