-->

Pointe-Courte

L'avis de l'auteur Lonely Planet

quartier

Village dans la ville, immortalisé par la cinéaste Agnès Varda en 1954 (La Pointe courte, avec Philippe Noiret et Silvia Monfort), ce quartier de pêcheurs attachant se niche au pied d’un pont ferroviaire, entre le canal de Sète et l’étang de Thau. Ce ne sont que quelques travées piétonnes bordées de petites maisons colorées et fleuries, mais leur charme, quasi insulaire, est très fort, surtout tout au bord de l’étang. S’y alignent un fouillis de barques, de filets qui sèchent et de casiers de pêche, de cabanons faits de bric et de broc ornés de panneaux humoristiques apposés par les “Pointus”, comme on appelle les habitants de la Pointe-Courte. La meilleure période pour sentir l’âme du quartier ? Le mois de septembre, grande heure de la pêche à la daurade : des centaines de pêcheurs en goguette attendent de part et d’autre du canal le fameux poisson, qui passe en masse de l’étang à la mer. Pour quelques anecdotes pittoresques, on recommande aussi la visite guidée avec l’office du tourisme .

quai du Mistral