-->

Étang de Montady

L'avis de l'auteur Lonely Planet

site naturel

Le découpage géométrique, semblable à une immense roue, de l’ancien étang de Montady ne s’apprécie vraiment que depuis les hauteurs de l’oppidum d’Ensérune ou le village de Montady – que l'on peut rejoindre via la D162E1. Dans la vague d’assèchement des étangs que connut la France au XIIIe siècle, celle de l’étang de Montady intervint entre 1250 et 1270, dans l’optique de sa mise en culture. Aux confins de ses 430 ha de terre, des fossés de drainage ramènent l’eau jusqu’à un fossé central, le Redondel. Un aqueduc souterrain représentant 10 km de canalisation œuvre ensuite à l’écoulement des eaux. C’est ce système qui confère au site son aspect géométrique si particulier.