-->

Église Sainte-Madeleine

L'avis de l'auteur Lonely Planet

histoire locale

Dans le quartier Saint-Jacques, l’église de la Madeleine, malgré son dénuement roman, a beaucoup à raconter.Le 22 juillet 1209, elle fut le théâtre du plus sanglant épisode de l’histoire de la ville : le massacre de Béziers, associé à la terrible phrase “Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens !”, prononcée par Arnaud-Amaury, abbé de Citeaux et légat pontifical. Menée par Simon de Montfort, l’armée catholique de la Croisade contre les Albigeois se livra à un massacre systématique de la population biterroise (hommes, femmes et enfants), soupçonnée d’hérésie cathare. Le carnage continua jusque dans l’église, où des milliers de personnes venues s’y réfugier furent exécutées. On peut encore y observer les traces de l’incendie déclenché par les croisés.

pl. de la Madeleine