Village

L'avis de l'auteur Lonely Planet

promenade historique

La minuscule cité, jalonnée de précieux panneaux explicatifs, est aussi truffée de boutiques d’art et d’artisanat dont les enseignes colorées affleurent à même les vieux murs. Suivant la saison, vous pourrez également y voir les petits tracteurs des vignerons à l’œuvre et, dans leur sillage, distinguer l’odeur aigre d’un vin en devenir flotter dans l’air. C’est que Minerve est réputée pour son vin…

L’entrée de la cité mène à la tour de la Candela (XIIIe siècle), humble et unique vestige du château vicomtal auquel succède, un peu plus loin, l’église Saint-Étienne (XIe et XIIe siècle) de facture romane. L’étroite rue des Martyrs, qui se dessine dans le prolongement de l’office du tourisme, aurait été celle empruntée en 1210 par les cathares jusqu’au bûcher collectif qui leur était dédié. Dans la rue de la Poterne, l’ancienne porte sud (XIIIe siècle) permet de rejoindre, via un escalier de pierre, le lit de la Cesse (accessible seulement en été). Vous profiterez d’une belle vue sur le pont de pierre de la cité et sur ses homologues naturels qui lui font écho en contrebas. Emblématiques de Minerve, les ponts naturels sont de grandioses tunnels creusés dans le calcaire par les eaux de la Cesse.

Paramètres des cookies