Cathédrale Saint-Michel

L'avis de l'auteur Lonely Planet

gothique

À l’extrême sud de la Bastide, elle usurpa le titre de cathédrale à la basilique Saint-Nazaire en 1803. Surmonté d’une tour cylindrique, l’édifice révèle à l’intérieur un magnifique vitrail central et un chœur de marbre issu des carrières de Caunes-Minervois. Érigée au XIIIe siècle, la cathédrale fut en partie détruite lors du passage du Prince Noir en 1355, avant d’être reconstruite au XVe siècle, époque durant laquelle elle fut intégrée aux anciennes fortifications de la ville. Les dernières modifications ont été l’œuvre de Viollet-le-Duc, au XIXe siècle.

rue Voltaire ; tlj

Paramètres des cookies