Grèce

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Grèce
  4. Péloponnèse
  5. Kastro et cité médiévale

Kastro et cité médiévale

L'avis de l'auteur Lonely Planet

forteresse, villes haute

Enserrée de toutes parts par les flots, la cité médiévale fortifiée se répartit entre ville basse – dont la grand-rue pavée, bordée de boutiques de souvenirs et de tavernes, mène à la place centrale – et ville haute – la forteresse et les ruines de la première cité médiévale. Rien n’est plus plaisant quand on visite le kastro que de se perdre dans son dédale de ruelles et d’escaliers sinueux qui s’entrelacent entre maisons de pierre, placettes, cours et jardins.

La place centrale de la ville basse est dominée par la cathédrale du Christos Elkomenos (Christ aux Liens, XIIIe siècle). Face au campanile de la cathédrale, on passera sous une arche de pierre pour rejoindre l’élégante église de Myrtidiotissa du XVIIe siècle. Plus bas, les murs blanchis à la chaux de l’église de Panagia Chrysafitissa (XVIe siècle) se détache sur les fortifications du front de mer.

On repère en plusieurs endroits de la grand-rue un fléchage indiquant le chemin grimpant à la forteresse et à la ville haute. Un sentier longe les ruines et conduit juste au-dessus de la porte principale, permettant d’admirer les toits de Monemvassia qui se détachent sur les falaises. Il a été décidé de mettre en valeur les vestiges de la ville haute, une opération en cours, mais tous les sentiers y menant devraient être de nouveau accessibles courant 2016. Ne ratez sous aucun prétexte le petit bijou de Monemvassia, l’église Agia Sofia perchée tout au sommet de la falaise. Prenez garde aux anciennes citernes noyées sous la végétation.

Paramètres des cookies