Jagannath Mandir

L'avis de l'auteur Lonely Planet

temple hindou

Ce temple imposant est dédié à Jagannath, maître de l’Univers et l’un des avatars de Vishnu. Ceint de deux murs, l’édifice actuel (interdit aux non-hindous) date de 1198 ; son shikhara de 58 m de hauteur est surmonté du drapeau et de la roue de Vishnu.

Les non-hindous peuvent admirer le temple depuis le toit de la Raghunandan Library, en face, moyennant un “don”. Le dimanche, des rabatteurs demandent aux touristes 100 ₹ pour les conduire sur un toit voisin.

Jannagath, divinité noir de jais aux grands yeux blancs et ronds, est extrêmement populaire à travers l’Odisha ; dans les sanctuaires de tout l’État, ses statues sont entretenues et régulièrement habillées de nouveaux vêtements.

Protégée par deux lions de pierre et par un pilier surmonté de l’oiseau Garuda, qui se tenait autrefois dans le temple du Soleil de Konark, l’entrée côté est, appelée porte du Lion, est utilisée lors de la procession du char de Rath Yatra.

Le jagamohan central (salle d’assemblée) renferme des statues de Jagannath, de son frère Balbhadra et de sa sœur Subhadra. Tous trois sont parés de guirlandes et d’habits différents selon les cérémonies et les saisons. Le temple emploie 6 000 prêtres pour accomplir les rites complexes en relation avec les dieux ; on estime que Jagannath fait vivre 20 000 personnes, réparties en 36 ordres et 97 classes.

Paramètres des cookies