Tombeau d’Humayun

L'avis de l'auteur Lonely Planet

édifice historique

Fort de ses proportions parfaites, le joyau des mausolées de Delhi semble flotter au-dessus des jardins symétriques qui l’entourent. Construit au milieu du XVIe siècle par Haji Begum, la première épouse, originaire de Perse, de l’empereur moghol Humayun, il introduisit des éléments persans dans le style local, sa décoration sobre mettant en valeur les lignes architecturales. Le modèle sera repris et affiné pour aboutir, 60 ans plus tard, à la somptuosité du Taj Mahal. Avec sa façade éclairée par de hautes portes en arc, arborant une alternance de bandes de marbre blanc et de grès rouge, l’édifice suit les principes géométriques de l’art islamique, dans lequel le chiffre huit possède une forte valeur symbolique.

Le mausolée a subi 6 ans de restauration, et un nouveau centre d’accueil des visiteurs doit ouvrir sur le site. Ses jardins accueillent les sépultures d’Haji Begum et du barbier préféré d’Humayun. C’est ici que le dernier souverain moghol, Bahadur Shah Zafar, se réfugia avant d’être capturé et exilé par les Britanniques en 1857.

À droite en entrant, le tombeau d’Isa Khan, édifié au XVIe siècle, illustre avec élégance l’architecture de la dynastie des Lodi. Plus au sud se trouve le tombeau de Khan-i-Khana, monumental, dont les matériaux furent pillés à l’époque (moghole) pour servir à l’édification du tombeau de Safdarjang.

Mathura Rd ; aube-crépuscule ; JLN Stadium. ; aube-crépuscule)

Paramètres des cookies