-->

Îlet Bethléem

L'avis de l'auteur Lonely Planet

balade historique

Sur les hauteurs de la ville, ce village maintenant inhabité a une histoire étonnante. Afin de se protéger des attaques de forbans qui sévissaient sur l’île au XVIIIe siècle, plusieurs centaines de villageois se réfugièrent dans cet îlet, où ils vivaient dans des conditions misérables. Émue par leur situation, l’épouse du gouverneur de l’époque décida en 1855 d’y créer un établissement de bienfaisance dirigé par une congrégation religieuse : les Filles de Marie. Le site, abandonné en 1935, fait encore l’objet de cérémonies religieuses et est apprécié le week-end par les habitants de Saint-Benoît, qui viennent y pique-niquer en famille. La balade d’environ 15 minutes, sans difficultés, descend un joli sentier jalonné de croix, qui serpente entre les bambous jusqu’à une série de vestiges et une chapelle. Pour vous y rendre, suivez le fléchage sur la D53, en direction de Takamaka, jusqu’au parking où débute le sentier. Sur la route, vous croiserez un gigantesque site de production d’électricité photovoltaïque.