Héraion

L'avis de l'auteur Lonely Planet

site archéologique

Les ruines éparses de l’ancien sanctuaire de la déesse Héra, à 4 km à l’ouest de Pythagorion, laissent difficilement imaginer sa splendeur passée. La “Voie sacrée”, jadis flanquée de milliers de statues en marbre, reliait la cité au temple, construit sur le lieu de naissance légendaire d’Héra. Les vestiges donnent toutefois une indication de ce qu’était ce sanctuaire, quatre fois plus grand que le Parthénon.

L’Héraion fut édifié au VIe siècle av. J.-C., au-dessus d’un temple mycénien antérieur. Les pillages et les tremblements de terre n’ont épargné qu’une seule colonne, mais les vastes fondations subsistent. Parmi les autres vestiges figurent une stoa, une basilique chrétienne du Ve siècle, et les statues sans tête d’une famille, le groupe de Généléos. Le site, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, fait toujours l’objet de fouilles.

8h30-15h mar-dim

Paramètres des cookies