Monastère de Saint-George

L'avis de l'auteur Lonely Planet

monastère

En remontant les pentes des ruelles de Skyros, vous finirez forcément par tomber sur le monastère byzantin de Saint-George, fondé en 962. Ce monastère en activité – dont les cloches ne manqueront pas de vous réveiller si vous logez en ville – était encore inaccessible il y a peu suite aux dégâts causés par un séisme. On peut désormais visiter sa chapelle, qui abrite un panneau doré finement orné et des fresques à demi effacées. Au-delà s’étendent les ruines de la forteresse vénitienne du XIIIe siècle, en cours de restauration.

10h-13h30

Paramètres des cookies