Gripsholms Slott

L'avis de l'auteur Lonely Planet

château

Le château de Gripsholm est un exemple en son genre : tours rondes, flèches, ponts-levis et grandes pièces au parquet grinçant. Édifié dans les années 1370, il devint propriété de la Couronne du Danemark au XVsiècle mais fut détruit en grande partie quelques années plus tard. En 1526, Gustave Vasa le récupéra et fit démolir le monastère adjacent. Les pierres de ce dernier devaient servir à la construction d’un nouveau château aux murs pouvant atteindre 5 m d’épaisseur, mais les travaux d’agrandissement durèrent des années. La pièce la plus ancienne restée inchangée est la chambre de Charles IX, qui date des années 1570.

Le château fut abandonné en 1715, puis rénové et agrandi sous le règne de Gustave III (notamment entre 1773 et 1785). On en combla alors les douves et, en 1730 puis en 1827, on découvrit deux pierres runiques du XIsiècle. Elles sont aujourd’hui exposées près de la route d’accès au château. L’une présente une croix chrétienne et l’autre fait le récit d’une expédition contre les Sarrasins. Enfin, le château a été restauré dans les années 1890, ses douves nettoyées et le pont-levis reconstruit.

On y trouve une belle collection de portraits royaux du XVIsiècle à nos jours. Des visites guidées en anglais sont organisées quotidiennement à 15h en été.

château de Gripsholm ; 0159-101 94 ; www.kungahuset.se ; adulte/enfant 120 Skr/gratuit ; 10h-16h mi-mai à fin sept, horaires réduits le reste de l’année

Paramètres des cookies