Crypte de Saint-Girons

L'avis de l'auteur Lonely Planet

superbes chapiteaux

Accessible par deux escaliers coudés, percés dans l’épaisseur des maçonneries romanes, cette crypte rectangulaire est couverte de voûtes d’arêtes reposant au centre sur des colonnes de marbre de Campan. Elle recèle 14 superbes chapiteaux richement décorés. Située sur la voie de Vézelay vers Saint-Jacques-de-Compostelle, la crypte s’élève sur le lieu supposé du martyre de saint Girons – ce compagnon de saint Sever serait venu au Ve siècle évangéliser la Chalosse. La légende raconte que Charlemagne aurait, à son retour d’Espagne vers 778, fondé une première abbaye pour abriter et vénérer les reliques de saint Girons. Sur le site de cette première église, détruite par les Vikings en 859, fut édifiée une collégiale au XIIe siècle. Endommagée lors des guerres de Religion, elle fut définitivement détruite en 1904. Seule subsiste cette crypte, inscrite dès 1840 aux Monuments historiques.

av. Corisande ; juil-août tlj sauf mar 15h-18h, s’adresser à la mairie en dehors de ces horaires

Paramètres des cookies