Forteresse Palamède

L'avis de l'auteur Lonely Planet

citadelle

Juchée sur un promontoire rocheux de 216 m découvrant un superbe point de vue sur Nauplie et le golfe Argolique, cette imposante forteresse érigée par les Vénitiens entre 1711 et 1714 compte au nombre des plus belles architectures défensives. Une seule nuit n’en a pas moins suffi aux troupes grecques pour s’en emparer en 1882, forçant la garnison turque qui s’y trouvait à se rendre sans combattre.

De l’ensemble de bastions indépendants distribués de façon stratégique sur tout l’espace, le plus important et le mieux conservé se dresse du côté ouest, au sommet de l’éreintante volée de marches qui relie la citadelle à Nauplie. Logement du chef de garnison, ce bastion Agios Andreas doit son nom à la minuscule église de la cour.

Le plus vaste, le bastion Miltiades, se dresse au nord-est. Il fit office de prison entre 1840 et 1920 et c’est là que fut précisément incarcéré plusieurs années le héros de la guerre d’Indépendance, Théodore Kolokotronis, condamné pour trahison.

Deux options pour rejoindre la forteresse : un court trajet en voiture (environ 10 € la course aller en taxi) ou la rude ascension par l’escalier qui démarre au sud-est de la gare routière, soit 576 marches jusqu’aux portes de la muraille et 901 jusqu’à l’entrée du château. Partez tôt et emportez de l’eau.

27520 28036 ; tarif plein/réduit 4 €/gratuit ; 8h-18h45

Paramètres des cookies