Fort Al-Mirani

L'avis de l'auteur Lonely Planet

fort

Aujourd’hui fermé au public, cet édifice dominant le port n’en contribue pas moins à la vue emblématique de Mascate telle que représentée sur les lithographies du XIXe siècle. Bâti à la même époque qu’Al-Mirani, il aurait joué un rôle dans la défaite portugaise. Son commandant voulait épouser la fille d’un marchand hindou, qui refusait l’union pour des motifs religieux. Menacé de ruine, le père fit traîner les préparatifs des noces pendant un an, tout en affirmant au commandant que l’approvisionnement devait être entièrement revu. Au lieu de remplacer la poudre à canon et les céréales, il prévint l’imam Sultan Ibn Saïf al-Yarubi, qui reprit en 1649 le fort sans défense. Les Portugais furent chassés de Mascate peu après.

Carte ci-contre

Paramètres des cookies