Falu Kopparbergsgruva

L'avis de l'auteur Lonely Planet

mine

Plus importante mine de cuivre au monde au XVIIe siècle, la “malle au trésor de la Suède” participa de l’essor – de fait comme en termes d’ambition – de ce qui était encore un royaume marginal. L’entrée du complexe minier se trouve à l’ouest de la ville, au bout de Gruvgatan. Il existe une visite d’une heure sous terre (pensez à prendre des vêtements chauds et de bonnes chaussures) et une visite en surface. En été, les visites en anglais ont lieu toutes les heures ; d’octobre à avril, réservez.

Vous verrez notamment la spectaculaire Stora Stöten (Grande Fosse), un trou immense provoqué par un effondrement en 1687. Par miracle, les mineurs étaient en congé et personne ne fut blessé. Plusieurs structures minières, dont une roue à eau de 15 m, la machinerie d’un puits, sont dignes d’intérêt.

La légende veut qu’un bouc du nom de Kåre ait attiré l’attention sur les gisements de cuivre après s’être roulé dans la terre et être revenu au village avec les cornes rouges. La mine a été mentionnée pour la toute première fois dans un document de 1288, lorsque l’évêque de Västerås acquit des parts dans l’exploitation. La mine fut définitivement désaffectée en 1992.

Lorsque vous acheterez vos tickets, demandez une carte des itinéraires pédestres du site ; de très jolis sentiers (de 1,5 à 12,2 km) suivent en effet le cours d’eau qui alimentait la mine autrefois.

Vous pourrez déjeuner sur le pouce au charmant café Gjuthuset, qui sert cafés, sandwichs et gâteaux au bord de la Grande Fosse. Face à la réception se trouve le Geschwornergården Värdshus, plus imposant, qui prépare de bonnes spécialités chaudes à midi.

023-78 20 30 ; www.falugruva.se ; visites adulte/enfant 210/80 Skr, en surface uniquement 80/40 Skr ; visites ttes les heures 10h-17h juin-août, moins souvent le reste de l’année ; 53, 708 Timmervägen.023-78 26 16 ; déj 85 Skr

Paramètres des cookies