-->

Glasgow Cathedral

L'avis de l'auteur Lonely Planet

cathédrale

La cathédrale de Glasgow, d’une beauté rare, est un témoignage grandiose d’architecture gothique. C’est aussi l’une des rares cathédrales d’Écosse à avoir été relativement épargnée par les destructions qui accompagnèrent la Réforme. L’essentiel des bâtiments actuels date du XVe siècle.

On entre dans la cathédrale par une porte latérale qui donne dans la nef, où flottent les couleurs de plusieurs régiments. La charpente en bois a été restaurée à maintes reprises, mais certaines poutres datent encore du XIVe siècle. Beaucoup des très beaux vitraux, longs et étroits, sont de facture contemporaine. Sur la gauche, le grand vitrail ouest, The Creation (1958), est l’œuvre de Francis Spear.

Un jubé de pierre datant de la fin du XIVe siècle, orné de sculptures représentant les sept péchés capitaux, sépare la nef du chœur ; dans ce dernier, remarquez au passage les superbes armoiries qui ornent le plafond de bois. Les quatre panneaux du grand vitrail situé à l’est, qui représentent les apôtres, sont également signés Francis Spear. Dans l’angle nord-est se trouve l’entrée de la salle capitulaire, du XVe siècle, où fut fondée l’université de Glasgow, et qui sert aujourd’hui de sacristie.

On accède par un escalier à la partie la plus intéressante de la cathédrale de Glasgow : la crypte. Une véritable forêt de piliers entoure le tombeau de saint Mungo, qui fonda une communauté monastique sur ce site au Ve siècle. Au Moyen Âge, c’était le lieu d’un pèlerinage considéré comme aussi important que celui de Rome.

Une fois ici, ne manquez pas de vous promener dans la nécropole.

HES ; 0141-552 8198 ; www.historicenvironment.scot ; Cathedral Sq ; 9h30-17h30 lun-sam, 13h-17h dim avr-sept, 10h-16h lun-sam et 13h-16h dim oct-mars.8h30-16h30