-->

Route de Combe Laval

L'avis de l'auteur Lonely Planet

vertigineux

Cette route, parmi les plus remarquables du Vercors, fut ouverte à la toute fin du XIXe siècle dans le but de développer l’exploitation de la forêt de Lente. Depuis Saint-Jean-en-Royans, à 253 mètres d’altitude, la D76 grimpe raide jusqu’au col de la Machine (1 011 m), où un panorama grandiose de la Combe Laval vous attend. Taillée dans la falaise, cette succession de virages, de tunnels creusés à fleur de roche, offre des vues vertigineuses, notamment au col de Gaudissart, perché à 600 mètres au-dessus du vide du cirque de Royans. Passé le col de la Machine, la route descend à travers la forêt de Lente, propice à de belles balades à travers les conifères. Au carrefour des Trois-Routes, passé Lente, vous avez la possibilité de poursuivre la D76 à l’est, vers le pays de Vassieux-en-Vercors, ou de prendre la belle D199, qui vous mènera au col de la Bataille (1 313 m). De là partent les excursions du plateau d’Ambel, offrant un point de vue sublime sur le Diois et les gorges de la Gervanne, en contrebas.