-->

Chapelle Saint-Nicolas

L'avis de l'auteur Lonely Planet

bijou caché

Au sein de l’ancien palais épiscopal, l’ex-chapelle privée des évêques de Die mérite absolument la visite pour sa monumentale mosaïque médiévale, conservée dans son intégralité, qui décore son sol (elle servait de “tapis d’autel”). Datant du XIIe siècle, cette merveille artistique, communément appelée la “mosaïque du Paradis”, représente les quatre fleuves (Tigre, Euphrate, Geon et Fison) irriguant l’Éden. Désacralisée en 1801, transformée en salle de justice, la chapelle a également conservé un papier peint à la main du XVIIIe siècle. Le sanctuaire est librement accessible de mi-juin à mi-septembre (mer et sam 10h-12h). Vous pourrez également le découvrir lors des visites guidées organisées par Julie .