Château Barrière

L'avis de l'auteur Lonely Planet

ruines romantiques

Ce château fort, incendié en 1575 durant les guerres de Religion, est resté en ruine. Construit au XIIe siècle pour protéger la ville, il a conservé une porte de style gothique flamboyant finement travaillée ainsi qu’une tourelle d’escalier Renaissance, et impressionne avec ses hauts murs de pierre et ses fenêtres ouvrant sur le vide. Au pied du château se découvrent des vestiges de murailles gallo-romaines ainsi que la porte normande, mini-arc de triomphe de pierre du IIIe siècle, qui gardait les enceintes de la ville. Elle doit vraisemblablement son nom aux invasions vikings du IXe siècle contre lesquelles elle eut aussi un rôle protecteur. On voit également la Maison romane, une imposante demeure du XIIe siècle bâtie sur les remparts gallo-romains.

rue Albert-Tomey, accès libre

Paramètres des cookies