Cathédrale Sainte-Marie

L'avis de l'auteur Lonely Planet

harmonie gothique

Elle a été élevée à l’emplacement d’une église romane à partir du XIIIe siècle. Si certains éléments furent rajoutés au XIXe siècle, comme les deux flèches, elle forme un bel ensemble de style gothique, inscrit au patrimoine de l’Unesco. Rue Notre-Dame, le porche nord (XIVe) a perdu toutes ses statuettes à la Révolution mais il a gardé son heurtoir en bronze, finement ouvragé, du XIIIe siècle. Le porche ouest (XVe), l’entrée principale aujourd’hui, a également été dépouillé de ses ornementations. À l’intérieur, une galerie longe le niveau supérieur de la nef. Parmi les beaux vitraux de la Renaissance, signalons celui de la chapelle Saint-Jérôme, représentant la guérison de la fille de la Cananéenne (1531). À la hauteur de la sacristie, depuis le bas-côté droit, au niveau de l’autel, en levant la tête, vous verrez la clef de voûte peinte en forme de navire (XIVe), qui rappelle l’importante vocation maritime de Bayonne à l’époque.

Le beau cloître gothique flamboyant, l’un des plus grands du genre en France, date du XIVe siècle. Il jouait un rôle politique, car c’est là que siégeaient les différentes corporations. Superbe vue sur la cathédrale à travers les arcades à rosaces.

05 59 46 11 43 ; pl. Mgr-Vansteenberghe ; lun-sam 8h-19h, dim 16h-19h, pas de visite pendant les offices.tlj sauf jours fériés, mi-mai à mi-sept 9h-12h30 et 14h-18h, jusqu’à 17h mi-sept à mi-mai

Paramètres des cookies