Cathédrale Saint-Sacerdos

L'avis de l'auteur Lonely Planet

édificereligieux

De l’église du XIIe siècle originelle, il ne reste que la tour-porche voûtée d’arêtes, selon un trait caractéristique de l’art roman. Longtemps, l’édifice a abrité les reliques de saint Sacerdos, natif de Calviac et évêque de Limoges au VIIIe siècle, avant qu’elles soient pillées et dispersées lors des guerres de Religion. En 1317, lorsque Sarlat devint un évêché, les travaux commencèrent pour transformer l’église en cathédrale ; ils ne seront achevés que près de quatre siècles plus tard. Ainsi, si le style gothique l’emporte, le chœur date du XVIe siècle, la nef du XVIIe et le bulbe coiffant le clocher-porche du XVIIIe siècle ; au sommet trône l’emblème de Sarlat : la salamandre.

pl. du Peyrou ; entrée libre ; 9h-18h

Paramètres des cookies