Cathédrale de Turku

L'avis de l'auteur Lonely Planet

édifice religieux

“Église mère” de la foi luthérienne finlandaise, la cathédrale de Turku domine la ville. Consacré en 1300, ce bâtiment gothique en briques fut reconstruit maintes fois au cours des siècles après des incendies.

La chaire a été réalisée au début du XIXe siècle par l’architecte allemand C. L. Engel (à qui l’on doit aussi, dans un esprit d’impartialité, l’église orthodoxe sur la place du marché). Des fresques romantiques de R. W. Ekman illustrent le baptême du premier évêque de Finlande et la présentation à la nation par Gustave Vasa de la première traduction en finnois du Nouveau Testament. Le tombeau le plus célèbre est celui de Karin Månsdotter (1550-1613), reine de Suède et épouse de l’infortuné Erik XIV.

Le carillonnement de la cloche de la cathédrale retentit dans tout le pays à la radio (YLE1) à midi. Pendant la guerre de Continuation, les Finlandais étaient invités à cette heure-là à prier pour la victoire.

À l’étage, un petit musée retrace les étapes de la construction de la cathédrale et expose des sculptures médiévales et des objets religieux.

Des concerts d’orgues estivaux gratuits ont lieu à 20h le mardi et 14h le mercredi. Des messes en anglais sont données toute l’année à 16h tous les dimanches excepté le dernier du mois.

Turun tuomiokirkko ; 02-261-7100 ; www.turunseurakunnat.fi ; cathédrale gratuite, musée adulte/enfant 2/1 € ; cathédrale et musée 9h-20h mi-avr à mi-sept, 9h-19h mi-sept à mi-avr

Paramètres des cookies