Musée national

L'avis de l'auteur Lonely Planet

musée

Perché au-dessus du dzong de Paro, ce musée est installé dans une ancienne tour de guet (ta dzong), construite en 1649 pour protéger la forteresse d’alors – on raconte que c’est une conque qui inspira sa forme arrondie inhabituelle. Ses murs de 2,5 m d’épaisseur n’ont pas empêché le bâtiment de subir des dommages lors du séisme de 2011. En rénovation depuis juillet 2014, le musée, qui se veut une vitrine de la richesse culturelle et naturelle du pays, devrait avoir rouvert lorsque vous lirez ces lignes. Vous pourrez notamment y voir une belle collection de thangka (bannières peintes) représentant les principaux saints et maîtres du Bhoutan, d’effrayants masques de fêtes regroupés selon la danse du tsechu qu’ils accompagnent, des timbres, des animaux empaillés, des vêtements, des bijoux… ainsi que quelques bizarreries, comme un œuf prétendument pondu par une mule ou des maillons du premier pont en fer de Tamchhog.

Les appareils photo sont interdits dans le musée, mais vous pourrez photographier la tour de guet et les jardins qui l’entourent.

Situé à près de 5 km de Paro par la route (il faut faire un détour dans la vallée de Dopchari), le musée est en fait très proche de la ville. Après la visite, descendez le sentier qui relie le musée au dzong, traversez le Nyamai Zam et tournez à droite pour regagner Paro : une jolie balade de 2 km environ qui passe à proximité du palais d’Ugyen Pelri. Autre suggestion pour les amateurs : la belle randonnée jusqu’au Zuri Dzong , qui part juste à côté du musée.

National Museum ; Gyelyong Damtenkhang ; 08-271257 ; www.nationalmuseum.gov.bt ; 9h-16h30, 9h-15h30 déc-fév, fermé les jours fériés

Paramètres des cookies