Quai des Bateliers

L'avis de l'auteur Lonely Planet

architecture

Après deux ans de travaux, l’ancien fief des pêcheurs, des constructeurs de bateaux et des bateliers est une zone totalement piétonne où il fait bon se balader ou faire une pause sur un des pontons flottants. Au n°1, dissimulée derrière une façade neutre, l’ancienne hostellerie du Corbeau, qui fit office de relais postal de 1528 au milieu du XIXe siècle, possède une magnifique cour pavée, dotée d’un ensemble à colombages, de galeries, de tourelles d’escalier et de passerelles. À l’issue d’une longue restauration, ce monument historique a été transformé en un hôtel de luxe. Au n°9, attardez-vous devant la façade (d’origine, vers 1750) de l’ancien siège de la corporation des bateliers (dit “L’Ancre”).

Paramètres des cookies