Château

L'avis de l'auteur Lonely Planet

ruines

Mentionné pour la première fois en 1105, ce verrou militaire n’a cessé de prendre de l’importance au service de l’une des seigneuries territoriales les plus puissantes d’Alsace. Il devint en effet la résidence principale de Frédéric Ier, fils du comte de Montbéliard et descendant, dit-on, de Charlemagne, qui y fonda une puissante dynastie : les comtes de Ferrette règneront sans partage sur le Sundgau jusqu’au début du XIVe siècle, avant que leur territoire ne passe sous la tutelle des Habsbourg. En réalité, ce sont les ruines de deux châteaux qui sont à voir, dressés sur la colline du Schlossberg (612 m), reliés entre eux par des travaux de fortification réalisés au XVIe siècle. C’est ainsi que l’on parle du château haut et du château bas, chacun livrant des vestiges architecturaux particulièrement saisissants. Le donjon d’habitation, taillé dans le roc avant d’être élevé par de grosses pierres façonnées, surplombe la ville et les vallées environnantes. L’incroyable panorama qui s’offre à vous est celui que voyaient les seigneurs de Ferrette depuis le premier étage de leur demeure ! À noter que l’actuel comte de Ferrette n’est autre que le prince Albert II de Monaco – un mariage en 1777 a lié le destin du comté à celui de la Principauté.

Paramètres des cookies