Camp du Struthof

L'avis de l'auteur Lonely Planet

camp de concentration

Le “KL-Natzweiler-Struthof” est le seul camp de concentration nazi situé sur le territoire français (l’Alsace avait alors été annexée par les Allemands). Le cadre bucolique et paisible du mont Louise produit un contraste saisissant avec la barbarie qui a eu lieu dans ses multiples camps. Près de 52 000 personnes, originaires de toute l’Europe, des prisonniers politiques pour la majorité, ont été détenues au Struthof et dans son réseau de camps annexes : vingt-deux mille y ont été assassinées.

L’enceinte barbelée, les miradors et les baraquements accrochés à flanc de montagne sont toujours en place. Dans un premier bloc, une exposition revient sur les origines et le fonctionnement du camp, de mai 1941 à l’automne 1944. Deux baraques, les blocs crématoire et cellulaire, viennent d’être restaurées.

Avant de débuter la visite du camp lui-même, parcourez les différents espaces du Centre européen du résistant déporté. Dans le hall, des bornes interactives expliquent le fonctionnement des principaux camps de concentration et d’extermination nazis. La mezzanine accueille des expositions temporaires. Un espace de “vigilance” permet de se recueillir. La visite se poursuit dans un silo de béton armé à moitié enterré, le Kartoffelkeller, une cave à pommes de terre construite par les déportés du camp. Elle accueille une exposition sur les origines du nazisme.

03 88 47 44 67 ; www.struthof.fr ; D130 ; mars à mi-avr et mi-oct au 24 déc 9h-17h, mi-avr à mi-oct 9h-18h30, fermé 25 déc à fin fév

Paramètres des cookies