Portes

L'avis de l'auteur Lonely Planet

fortifications

Contrairement à Obernai, les portes de la ville, vestiges des deux enceintes médiévales, n’ont pas toutes été détruites. Quatre des cinq accès originels subsistent. La tour de l’Horloge (Zittgloeckel en alsacien), près de l’hôtel de ville, avenue du Général-de-Gaulle, et, dans son prolongement, la tour de l’École, ont été érigées au XIIIe siècle avec le premier rempart. De la seconde fortification (XIIIe-XIVe siècles), seules les portes Basse à l’est et celle du Lion au nord sont sur pied.

Paramètres des cookies