Abbaye et fort de Tamié

L'avis de l'auteur Lonely Planet

position dominante

Située à une petite quinzaine de kilomètres au-dessus d’Albertville, l’abbaye Notre-Dame de Tamié fut fondée en 1132 puis rebâtie à la fin du XVIIe siècle. Elle ne se visite pas, une trentaine de moines bénédictins y vivant encore aujourd’hui. Une boutique permet néanmoins d’acheter le produit de leur travail, à savoir un fromage de lait de vache à pâte molle, le Tamié, également commercialisé en crèmerie et en grande surface. C’est de cette abbaye que venaient deux des moines de Tibhirine, assassinés en 1996 en Algérie.

Entre Albertville et l’abbaye, la route du Collet de Tamié conduit au fort de Tamié, édifié entre 1872 et 1878 afin de former une barrière sur la route Annecy-Albertville, et contrer une éventuelle attaque italienne… qui ne se produira pas. À l’instar des nombreuses autres fortifications des environs (fort du Mont, d’Aiton…), il ne servit donc jamais pour la défense du territoire. Aujourd’hui, deux boucles pédestres ont été aménagées pour permettre une visite de ses galeries en partie vandalisées après guerre, découvrir la flore des environs, et surtout admirer la vue, absolument superbe, sur la Combe de Savoie et le Mont-Blanc. Lors de nos recherches un parcours d’aventure, l’Acrofort de Tamié, devait ouvrir ses portes.

04 79 31 15 50 ; 1242 chemin du monastère, Plancherine ; boutique tlj 10h-12h (dim 11h30-13h) et 14h-18h, jusqu’à 17h oct-avr.04 79 31 37 50 ; www.fortdetamie.com ; tlj en été, appeler pour les horaires06 11 27 76 72

Paramètres des cookies