-->

Village de Paté

L'avis de l'auteur Lonely Planet

village, ruines

Le village de Paté, sur la côte ouest de l’île, taillé dans la pierre corallienne, tout de brun et d’orange, continue de vivre, à côté des ruines de Nabahani qui disparaissent sous la végétation tropicale et les bananeraies. Juste à la sortie du village, le site n’a jamais fait l’objet de fouilles sérieuses, ce qui n’empêche pas les musées nationaux du Kenya d’appliquer un droit d’entrée de 500 KSh ! Beaucoup d’habitants vous conseilleront d’y aller pour rien après le coucher du soleil (nous préférons nous abstenir de tout jugement moral sur cette activité illégale).

Le village moderne, assez semblable dans son plan et son architecture aux ruines, prolonge naturellement celles-ci. Avec ses hautes maisons en pierre corallienne et ses étroites ruelles menant à un petit port au milieu des mangroves, il invite à la flânerie.