TOUR DES BOUCHERS

L'avis de l'auteur Lonely Planet

porte médiévale

Au XIIIe siècle, la ville fut divisée en quatre quartiers ayant chacun ses propres fortifications, les tours-portes permettant le passage de l’un à l’autre. Parmi celles-ci, la tour des Bouchers, qui enjamble la Grand’Rue, est la seule rescapée : son nom provient des abattoirs et étals de bouchers situés à proximité. Elle fut rehaussée en 1536 : la balustrade de style Renaissance porte les armes des Ribeaupierre. Elle servait notamment de beffroi et de prison. C’est désormais l’emblème de la ville.

Paramètres des cookies