-->

Royal Palm oiles luxe €€€€

L'avis de l'auteur Lonely Planet

cinq-étoiles luxe

€€€€

Du luxe, du luxe et encore du luxe ! Navire amiral du groupe Beachcomber, cet hôtel éblouissant – rénové en 2014 – attire le gotha du show-business, de la politique et du journalisme. Fleuron de l’hôtellerie de prestige dans l’océan Indien, le très sélect Royal Palm réserve une vie de pacha aux hôtes de ses 69 suites avec vue sur mer de 55 à 380 m2 époustouflantes. L’atmosphère feutrée du lieu intègre subtilement l’environnement naturel, avec un mélange de chaume, de bois précieux et de pierres apparentes. Le mobilier privilégie les matériaux nobles comme le marbre gris veiné de fils d’or, le chêne, le noyer ou le laiton. Une nouvelle piscine chauffée de 25 m surplombe la plage, s’ajoutant aux deux premières. Le Royal Princess, yacht de luxe, emmène en excursion à la journée ou pour une nuit à bord. Quant au service, il est, bien entendu, à l’unisson. Est-il besoin de préciser que l’hôtel est au bord d’une plage de carte postale, que ses services et équipements offrent ce qui se fait de mieux et que la discrétion et la prévenance du personnel mettent à l’aise les plus en vue des peoples ? Pour l’anecdote, la suite royale (la plus chère) est facturée de 3 839 à 9 999 € la nuit, selon la saison…

209 8300 ; www.beachcomber-hotels.com/hotel/royal-palm.html ; ste s/d avec petit-déj à partir de 324-944 € selon saison ;