Refuge de Grasla

L'avis de l'auteur Lonely Planet

histoire dans les bois

Pendant l’hiver 1794, acculées par la progression des “colonnes infernales”, des centaines de familles vendéennes abandonnent massivement ferme ou maison pour trouver refuge dans l’épaisse forêt de Grasla. Rapidement, sous ce dôme végétal protecteur et opaque, un village de survie se met en place. Les familles investissent des “loges”, de petites huttes en bois. L’association Le Refuge de Grasla a reconstitué une partie du village et plonge les visiteurs dans la vie quotidienne de ces infortunés aux conditions de vie parfois très pénibles. La visite est semi-guidée. Un spectacle vivant d’une heure est donné les jeudis soir de juillet et d’août à 20h30, ainsi que le dimanche à 16h et à 18h de fin juin à mi-septembre. Depuis les Brouzils, prendre la D7 direction Les Essarts.

02 51 42 96 20 ; www.refugedegrasla.fr ; forêt de Grasla ; tarif adulte/enfant 7/3,50 € ; juin-sept tlj 11h-18h sept-mai dim 14h-18h

Paramètres des cookies