PONT FORTIFIÉ

L'avis de l'auteur Lonely Planet

prison passante

Entre la rue de l’Oberhof et la rue du Général-de-Gaulle, il enjambe la Weiss depuis le début du XVIe siècle (au moins) et reliait la vieille ville et la ville haute. Dans l’édicule, au milieu, étaient enfermés (quelques jours) les habitants qui avaient commis des délits mineurs. À proximité, l’ancienne Hostellerie du Pont servit d’auberge et d’office de gourmet. En 1872, la ville fit installer une salle de fêtes à l’étage, les bains municipaux (Badhus) et un lavoir au rez-de-chaussée. Construite en 1391, sur la rive gauche de la Weiss, la chapelle de l’Oberhof appartenait à l’abbaye cistercienne de Pairis (Val d’Orbey).

Paramètres des cookies