-->

Old Town

L'avis de l'auteur Lonely Planet

quartier historique

En contrebas du château, les rues escarpées et pavées de la vieille ville sont bordées d’admirables édifices bâtis entre le XVe et le XVIIe siècle. L’expansion de Stirling débuta en 1124, lorsqu’elle obtint le statut de burgh royal, et se poursuivit aux XVe et XVIe siècles avec l’arrivée de riches marchands qui y firent construire leur demeure.

Stirling arbore la plus belle enceinte d’Écosse. Elle fut érigée vers 1547, lorsque Henri VIII d’Angleterre attaqua la ville pour contraindre Marie Stuart, reine des Écossais, à épouser son fils, afin d’unir les deux royaumes – épisode dit du Rough Wooing (“cour agressive”). Le Back Walk est un chemin qui suit les remparts depuis Dumbarton Rd jusqu’au château ; on passe devant le cimetière (jetez un coup d’œil à la pyramide, symbole des valeurs de la Réforme datant de 1863), puis on contourne le château par l’arrière jusqu’à Gowan Hill, où l’on peut voir la pierre de Décapitation, protégée par des barreaux.

Mar’s Wark, sur Castle Wynd, en haut de la vieille ville, est la façade de ce qui fut une demeure Renaissance commandée par le riche comte de Mar, régent d’Écosse jusqu’à la majorité de Jacques VI.

La Church of the Holy Rude est l’église qui vit le couronnement de Jacques VI en 1567. La nef et la tour datent de 1456. Quant à sa charpente apparente médiévale, c’est l’une des dernières existant encore. Enfin, ses immenses piliers de pierre et ses superbes vitraux accentuent l’impression de majesté qu’elle dégage.

www.holyrude.org ; St John St ; 11h-16h mai-sept