Kinkaku-ji

L'avis de l'auteur Lonely Planet

pavillon d’or

金閣寺. Le pavillon d’Or est l’un des monuments les plus connus du Japon. Spectaculaire, le pavillon principal, recouvert de feuilles d’or, brille de mille feux au-dessus de son étang. Sa beauté peut lui valoir d’être bondé n’importe quel jour de l’année. Aussi, nous vous recommandons d’arriver tôt ou juste avant la fermeture, et dans l’idéal, en semaine.

Il s’agissait à l’origine, en 1397, de la villa du shogun Yoshimistu Ashikaga, que son fils convertira en temple. En 1950, l’édifice disparut dans l’incendie qu’alluma un jeune moine dévoré par la folie, thème du roman de Yukio Mishima, Le Pavillon d’Or. Il fut rebâti à l’identique en 1955, si ce n’est qu’on le recouvrit entièrement de feuilles d’or – auparavant, seul l’étage était doré.

; carte ci-dessus ; 1 Kinkaku-ji-chō, Kita-ku ; 400 ¥ ; 9h-17h ; bus n°205 depuis la gare de Kyōto, arrêt Kinkakuji-michi, bus n°59 depuis Sanjō-Keihan, arrêt Kinkakuji-mae

Paramètres des cookies