Fushimi-Inari Taisha

L'avis de l'auteur Lonely Planet

sanctuaire shintoïste

伏見稲荷大社 Avec sa succession infinie de torii (portiques de sanctuaire) rouges qui court sur une montagne densément boisée, ce vaste sanctuaire est l’un des sites les plus impressionnants et les plus mémorables de toute la ville.

Les bâtiments s’étagent sur les pentes boisées du mont Inari-san. Un sentier de 4 km serpente jusqu’au sommet, passant des dizaines d’annexes pleines de charme.

Le Fushimi Inari fut bâti au VIIIe siècle par le clan Hata, qui le dédia aux divinités du riz et du saké. Puis, l’agriculture ayant perdu son rôle prépondérant, les divinités se virent attribuer le rôle d’assurer la prospérité dans les affaires. Aujourd’hui, ce lieu est un des plus populaires du Japon, à la tête de quelque 40 000 sanctuaires dédiés à Inari, disséminés dans tout le pays.

En explorant le sanctuaire, vous remarquerez des centaines de renards sculptés en pierre. Selon la tradition, le renard serait le messager d’Inari, déesse des céréales et les renards en pierre sont souvent appelés Inari. La clé que l’on voit dans sa gueule est celle du grenier à céréales. Rappelons que, selon la tradition, les Japonais considèrent le renard comme une créature sacrée et quelque peu mystérieuse, qui a la capacité de “posséder” les humains – leur point d’entrée favori étant le dessous des ongles.

Monter jusqu’au sanctuaire du haut constitue une agréable balade, un peu plus ardue vers la fin. À la nuit tombante ou au lever du jour, un parfum de mystère semble se dégager des divers petits sanctuaires et des pierres tombales bordant le chemin. Mieux vaut toutefois y aller accompagné à ce moment de la journée.

Le 8 avril se tient une fête, Sangyō-sai, dont les offrandes et les danses visent à garantir la prospérité de l’industrie nationale. Durant les premiers jours du mois de janvier, des milliers de croyants se rendent avec ferveur dans ce sanctuaire sacré pour effectuer leur hatsu-mōde (la première visite de la nouvelle année au sanctuaire) afin de prier pour s’attirer la bonne fortune.

; inari.jp ; 68 Yabunouchi-chō, Fukakusa, Fushimi-ku ; lever-coucher du soleil ; ligne JR Nara, gare Inari, ligne Keihan, gare Fushimi-Inari

Paramètres des cookies